Voici un message de Junior venu de Haïti pendant le colloque:

"nous sommes effectivement, Kenny et moi, retournés en Haïti et nous sommes à la fois heureux et tristes! Heureux car avouons-le franchement notre soleil commençait à nous manquer. Mais tristes aussi car après avoir fait des rencontres aussi formidables, comme votre groupe entre autres... Nous aurions voulu rester indéfiniment ou du moins partir avec une certitude de retour à n'importe quel moment qui nous aurait convenu, mais hélas la réalité est toute autre...Nous essayons tant bien que mal de reprendre nos activités et habitudes d'avant avec une petite pincée de "blues" de temps en temps. Vous nous avez terriblement marqués tant sur le plan personnel que théâtral et nous en avons longuement discuté: votre méthode, votre rigueur. Beaucoup de choses enfin. J'espère de tout coeur vous revoir car c'est l'un des moments les plus magiques qu'il nous a été permis de passer dans notre vie: avec vous!"

Et voici des nouvelles de Drissa qui avait joué avec nous dans "le fripon divin":

"Je suis à Bamako depuis 2 jours. J'étais coincé à Gao, heureusement j'ai pu sortir mais d'une manière catastrophique. Seulement 2 à 3 complets en abandonnant nos affaires sur place. Ils ont tout pillé. Le plus important c'est qu'on est vivant. C'est la galère totale. J'ai perdu 7 kgs rn une semaine. Il n'y a plus rien à Gao, plus à manger, l'eau du robinet n'est pas traitée, plus aucune structure sanitaire. Voilà à quoi ressemble ma vie.

Et Adama TRAORE,didecteur de la Compagnie Acte VII et du Festival du tréâtre des réalités nous dit de bien voter dimanche, que c'est une chance d'être en démocratie; F. DORGAMBIDE