La partie de Fate

Oscar Fate, journaliste afro-américain vient à Santa Teresa faire un reportage sur un match de boxe. Fait la connaissance d'un prédicateur noir, ancien activiste des "Blacks Panthers", d'une journaliste venue interviewer le suspect dans les affaires de meurtres de femmes à Santa Teresa, elle est terrorisée à cette idée et lui demande de l'accompagner; Fate rencontre Rosa Amalfitano et des compagnons de celle-ci.

Ce qui était remarquable dans l'adaptation théâtrale, c'était le discours du précheur noir s'adressant directement au public, le long monologue de la journaliste, les confidences de Rosa, de ses déboires sexuels et sentimentaux.

Dans le roman comme au cours de la représentation, on a l'impression d'un danger de plus en plus grand, et on a envie de dire à Rosa :"cours, Rosa, cours, échappe-toi" ; Amalfitano supplie Oscar d'emmener sa fille Rosa loin de Santa Teresa, loin des trafiquants de drogue, de policiers corrompus, d'élus sans doutes complices.

 

2017-02-15 001 001